La basilique

Consacrée à Saint-Pierre et Saint-Paul, la basilique de Châteauneuf-sur-Cher est le seul édifice religieux en France à être dédié aux enfants.

L’histoire commence en 1861: l’abbé DUCROS est nommé à la cure de Châteauneuf-sur-Cher et l’église qu’il découvre est quasiment en ruine. Il a donc l’idée, pour la reconstruire, d’ouvrir une souscription en demandant deux sous à tous les enfants de France. Les dons affluent ainsi que de nombreuses lettres. Dans l’une d’elles, une petite fille de dix ans évoque pour la première fois « notre Dame des Enfants ». L’idée est adoptée par tous et est créée en 1866 la confrérie « Notre Dame des Enfants ». En 1869, la première pierre est posée et en 1879, la basilique est ouverte au culte.En 1886, l’édifice est achevé et dix ans plus tard, le pape Léon XIII l’érigera en basilique.

Longue de quatre-vingt mètres, elle est partagée en onze travées auxquelles s’ajoute la chapelle Notre Dame des Enfants. Sa grande nef comporte deux rangées de colonnes élancées qui donnent l’impression d’une élévation considérable, alors que la hauteur réelle des clés de voûte est de 21 mètres. Les nombreux vitraux de la basilique forment un véritable instrument pédagogique.

Son orgue centenaire date de 1889 et est l’oeuvre de CAVAILLE-COLL,

facteur d’orgue renommé. Sa sonorisation est adminrable et des concerts  sont organisés chaque été. Il est aujourd’hui classé monument historique.

Depuis 1983, la Basilique est inscrite sur l’inventaire supplémentaire des monuments historiques. Elles est ouverte tous les jours de la semaine et une visite guidée est possible sur rendez-vous au 02.48.60.60.11

Le pèlerinage « Notre Dame des Enfants » est organisé le premier dimanche de Mai.

POUR PLUS DE RENSEIGNEMENTS :

www.diocese-bourges.org

Nous joindre

Mairie de Châteauneuf sur Cher

Place de l'Hôtel de ville

Tél. 02 48 60 63 84

Par email

A découvrir

Le Complexe en eaux vives pour enfants et adultes

Avis de réunions

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Mairie de Châteauneuf sur Cher - Crédits photos COMBACK